Convention de partenariat entre l’AFOCAL et le SGEC

SGECL’Association pour la FOrmation des Cadres de l’Animation et de Loisirs (AFOCAL), et le Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique (SGEC) ont signé une convention le jeudi 19 mai dernier dans le but de favoriser, pour les élèves, les enseignants et les personnels des établissements catholiques, l’accès aux formations de la Jeunesse et de (‘Education populaire (BAFA, BAFD, BPJEPS, etc.). (suite…)

PEEP – Parents d’Elèves de l’Enseignement Public

peep Fédération PEEP

http://www.peep.asso.fr

Acteur et interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, de l’échelon local à l’échelon national, la PEEP (Parents d’Elèves de l’Enseignement Public) contribue aux débats du monde éducatif représentant les parents d’élèves dans toutes les instances de concertation où ils ont une place.

La PEEP est une association adhérente de l’AFOCAL et à ce titre bénéficie de tarifs privilégiés pour les stages de formation au BAFA et BAFD (suite…)

Expérimentation Jeunesse consacrée à la culture

Culture2,5 millions d’euros pour la première expérimentation

Le Ministre de la Culture et de la Communication et Marc-Philippe Daubresse, Ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives, ont lancé le 8 juillet dernier le premier appel à projet dédié à la culture et financé dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la Jeunesse (FEJ). Ce projet, soutenu par la Fondation Total, porte notamment sur la réduction des inégalités relatives à l’accès aux offres culturelles.

Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication et Marc-Philippe Daubresse, Ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives, ont lancé ce jeudi 8 juillet, avec le soutien de la Fondation Total, le premier appel à projet dédié à la culture et financé dans le cadre du Fonds d’expérimentation pour la Jeunesse (FEJ).

Intitulé « Mettre les pratiques artistiques et culturelles au service de l’autonomie des jeunes», cet appel à projet part du constat que les pratiques artistiques et culturelles des jeunes constituent un des leviers de l’accès à l’autonomie, à la socialisation, à la responsabilité et à la citoyenneté. (suite…)

Le Bénévolat sécurisé par la justice

BénévolatTout en réaffirmant la nécessité pour les associations de respecter scrupuleusement la réglementation concernant le remboursement de certains frais des bénévoles, une décision du TASS du Puy de Dôme annule un redressement URSSAF qui aurait emporté l’association concernés. Ainsi est prise en compte par le juge la notion d’engagement désintéressée.

Le Tribunal des Affaires Sociales du Puy-de-Dôme a rendu, le 11 février dernier, un jugement décisif pour la vie associative en matière de sécurisation du statut de bénévole. Par cette décision, le tribunal annule un redressement notifié par l’URSSAF à l’association “Sauve qui peut le court-métrage” au motif que les bénévoles, non rémunérés, percevaient des défraiements à l’occasion de l’organisation d’un festival culturel. L’URSSAF avait également conclu, en 2008, à l’existence d’un lien de subordination entre les bénévoles et l’association. D’après un article paru sur le site Localtis.info le 16 mars dernier, le redressement en question s’élevait à 171.000 euros et mettait en péril l’association.

La décision du tribunal stipule ainsi que « la relation unissant l’association [“Sauve qui peut le court-métrage”] aux bénévoles qu’elle recrute ne peut être qualifiée de relation de travail subordonnée ». Dans un communiqué de presse, la réaction de l’association à cette décision fait état d’un « attachement profond à la sécurité sociale et aux valeurs qui ont permis sa création ». (suite…)